Mardi 7 mai

Ce matin, je ne prends pas la direction de l’école mais celle de la médiathèque Louis Aragon de Rosny-sous-Bois, qui nous accueille pour un atelier hors les murs. Le directeur commence par nous présenter les lieux puis je demande aux stagiaires de se promener dans les rayons, de feuilleter des livres et de choisir une photo, celle d’un endroit où ils aimeraient vivre. Ils déambulent, discutent ou s’installent un peu à l’écart. La lumière inonde les allées, le soleil se pose sur les visages. Être ailleurs, au milieu des livres, change notre rapport au temps. Il s’étire. 

 Je regarde avec eux les photos qu’ils ont choisies. Parfois, il s’agit de leur pays d’origine – ils font partie du groupe FLE – mais le plus souvent, ils leur préfèrent d’autres contrées. Ils ouvrent leurs cahiers. Certains, qui écrivaient peu, écrivent d’avantage, d’autres, qui faisaient beaucoup de fautes d’orthographe n’en font plus. Ils évoquent la nature, l’eau, une plage paradisiaque, le chant des oiseaux, des rochers dominant la mer. Ils décrivent un endroit que souvent ils ne connaissent pas et pourtant, c’est sur eux qu’ils écrivent. Ils se livrent peut-être même davantage que quand je leur demande de raconter un souvenir. Il y a des chemins qui nous semblent détournés et qui, finalement, nous rapprochent du territoire que l’on voulait explorer.

Merci Dimitri Sandler pour la photo.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s